Photo: Patrick Roger Photographe

BIOGRAPHIE

CAROLINE BARRÉ est romancière, rédactrice et journaliste indépendante, des professions qui l'ont également conduite à la révision, à la traduction générale de l'anglais au français et à la photographie, pour les photos accompagnant ses reportages. Après avoir publié ses deux premiers romans grand public – ASSASSINE (2005, roman policier) et L'HÉRITIÈRE DE SALEM (2007, drame psychologique sur fond historique, doublé d’un brin de fantastique) –, et sous la recommandation de ses lecteurs, elle a imaginé une suite à L’héritière de Salem. Les Tomes 2, 3 et 4 ont été publiés en 2009 et 2010. C'est d'ailleurs en 2010 que L’héritière de Salem a obtenu la 2e position dans les sagas québécoises et canadiennes préférées des lecteurs selon un sondage du magazine littéraire ENTRE LES LIGNES.

 

LES ÉDITIONS QUÉBEC-LIVRES, autrefois QUÉBECOR, ont repris sa saga L’héritière de Salem et son roman Assassine. Les 5e et 6e Tomes de L'héritière de Salem sont venus clore la série.

 

Passionnée de lecture et rêvant d’écrire depuis son plus jeune âge, c’est la lecture d’ÉCRITURE, de STEPHEN KING, qui a donné à Caroline Barré la confiance nécessaire pour se lancer dans cette belle aventure. Sitôt après, ses rêves lui ont dévoilé ce qui allait devenir son premier roman du genre policier: Assassine. Une coccinelle en couverture de livre et le premier chapitre écrit, voilà ce qu’elle a vu cette nuit-là. Il ne lui restait qu’à déterminer comment intégrer la coccinelle à son histoire. Puisqu'elle aime mêler les genres, elle allie le drame psychologique sur fond historique doublé d'un brin de fantastique dans sa saga L’héritière de Salem. Les sorcières et la guérison par les plantes sont des sujets qui la captivent depuis toujours. Outre sa soif de lire et son désir d'écrire, elle affectionne la généalogie et, par le fait même, l'histoire, de la préhistoire à l'arrivée des premiers colons et leur établissement.

Elle est membre de l'ASSOCIATION DES AUTEURS DE LA MONTÉRÉGIE (AAM).